3 Habitudes pour être Serein et Vaincre la Procrastination

Cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait l’article qui me parle tout spécialement en ce moment c’est celui-ci.


Première habitude : la Bonté bienveillante

Pourquoi devrais-je en faire une habitude ?

La bonté bienveillante permet d'être heureux et de se le rappeler quotidiennement. Pourquoi faut-il se rappeler d'être heureux quotidiennement ? Il faut savoir qu'on s'habitue au bonheur quotidien comme on s'habitue à notre confort de vie. Au début, c'est génial et grandiose et puis petit à petit, on s'y habitue, pire encore, on l'oublie ...

La joie de vivre te donne les clefs pour être dans un cercle vertueux de réussite, d'épanouissement personnel et professionnel et de bien-être.

Si tu veux en savoir plus sur les cercles vertueux de la joie de vivre, clique ici !

Comment l'appliquer ? Habitude 1 : Souhaiter du bonheur à des personnes au hasard

1.

Pendant tes heures de travail ou d'étude : Choisis au hasard deux personnes que tu croises ou qui se tiennent à côté de toi, debout ou assis

2.

Souhaite leur en secret d'être heureux :

« Je souhaite que cette personne-ci soit heureuse, et je souhaite que cette personne-là soit heureuse »

3.

Ne fais rien, ne dis rien : pense, c'est tout.

C'est un exercice purement mental.


PS : Si tu préfères, tu peux le faire à n'importe quel moment de la journée, autant de temps et autant de fois que tu le veux. Tu peux aussi le faire n'importe où, ça ne prend que 10 secondes. S'il n'y a personne autour de toi, pense à quelqu'un qui t'est cher. 

Comment et quand est-ce que je l'utilise ?

Je le fais dans la journée quand j'y pense ou quand je sens que j'ai un petit coup de blues. Ce qui marche vraiment bien pour moi, c'est quand je commence à m'énerver ou lorsque quelque chose  (ou quelqu'un) m'irrite. Je ne sais pas pourquoi mais ça me calme tout de suite et j'arrive tout de suite à relativiser et à en rire. Je le fais aussi quand je me sens bien, j'ai l'impression de me sentir encore plus heureux.


Qu'est ce que la bonté bienveillante ?

J'ai découvert cette notion à travers le travail de Chade-Meng Tan, surnommé « Meng » qui est un pionnier de Google et auteur de best-sellers sur la méditation et le bien-être.

La bonté bienveillante selon le dictionnaire de l'internaute :

Bonté : qualité de quelqu'un qui est bon

BienveillanceCapacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autrui d'une manière désintéressée et compréhensive

Autrement dit, c'est simplement souhaiter du bonheur à quelqu'unJ'explique en détail ce concept dans cet article.


Deuxième habitude : La règle des 5 secondes

Pourquoi en faire une habitude ?

J'apprécie énormément la règle des 5 secondes grâce à elle, j'arrive à vaincre la procrastination, augmenter ma productivité, court-circuiter mon autosabotage et petit à petit gagner en confiance.

Alors, ça t'intéresse ? Je t'explique ça de suite !

Au cours d'une journée, nous avons tous des envies, des désirs, des tentatives d'accéder à un "mieux" désirable ou plus conforme à ce que l'on souhaite. Le problème est que cette volonté d'améliorer sa vie est très vite abandonnée pour être remplacée par des flux de pensées qui nous sabotent tout(e) seul(e) :

  • Je n'en suis pas capable ...
  • Qu'est-ce qu'ils vont penser de moi ?
  • Et si ce que je dis ne les intéresse pas ?
  • Je ne peux pas demander ce que je veux, que ferais-je si j'étais rejeté ?
  • Je ne peux pas me lancer dans ce projet, que se passerait-il si j'échouais ?
  • Je ne peux pas faire X parce que Y ...

Ce sont des choses que l'on a peur de faire ou plutôt qu'on se limite de faire. Par exemple : un appel à passer, demander de l'aide, demander une critique, regarder une série ou passer son temps sur son téléphone au lieu de finir un travail urgent, ...

Ce qui est drôle là-dedans, c'est que ce sont souvent ces tâches que l'on a si peur de réaliser qui nous permettraient de nous sentir si bien une fois réalisées.

La plupart du temps, ce dont nous avons le plus besoin, c'est simplement faire ce qu'on redoute tant ! 

Là, tu es sûrement en train de te dire : "Plus facile à dire qu'à faire" et je suis tout à fait d'accord avec toi, moi le premier !

Tout changement implique de faire des choses difficiles et qui effraient, car sinon ils auraient déjà été effectué depuis bien longtemps. Il faut mettre en place des stratégies, changer ses habitudes, modifier son mode de pensée. C'est bien ce qui est compliqué et contraignant.

Comment fait-on pour ne plus s'autosaboter et faire ces choses qui nous rebutent ? 

C'est là que la règle des 5 secondes entre en jeu. Le principe est de redonner leur place à ses intuitions. Il faut répondre à ses impulsions et ses intuitions en passant à l'action en moins de 5 secondes lorsqu'elles se font sentir.

Pourquoi moins de 5 secondes ? C'est le laps de temps nécessaire avant que le cerveau mette en place des pensées contradictoires : c'est difficile, impossible, beaucoup trop risqué, etc ... Ce court moment de flottement cognitif doit être utilisé à profit en agissant directement. 

Après, il est trop tard, l'opportunité d'action disparaît et il sera plus difficile de se motiver pour la réaliser. Il faut surfer sur la vague que notre inconscient crée !


Comment l'appliquer ? Habitude 2 : passer à l'action et/ou décider en moins de 5 secondes

Il y a deux manières de l'appliquer concrètement :

  • Un décompte : 5-4-3-2-1-0 et tu te lances ! Le décompte enclenche une réaction dans le cerveau qui court-circuite les pensées paralysantes et donne un élan de motivation pour passer à l'action.

  • Passerj à l'action en moins de 5 secondes sans y réfléchir, simplement créer du mouvement, ensuite la motivation et l'envie suivent naturellement !

En fonction du contexte et de la situation, tu sauras quelles approches utiliser. Il faut juste que tu te rappelles que tu dois décider ou passer à l'action en moins de 5 secondes.

Tu peux aussi l'utiliser pour changer tes habitudes, par exemple, si tu as l'intention d'arrêter de fumer et que d'un coup une envie d'allumer une cigarette te prend. Tu effectues le décompte 5-4-3-2-1-0 et je t'assure que l'envie te passera !



Troisième habitude : Commencer la journée en faisant son lit tout les matins

Pourquoi en faire une habitude ?

Si tu fais ton lit en te réveillant le matin, tu auras accompli la première tâche de la journée qui te donnera un petit sentiment de fierté et elle t'encourage à le courage d'en réaliser une autre, puis encore une autre, etc ... A la fin de la journée, cette petite tâche que tu as accomplie se transformera en beaucoup de tâches accomplies.

Faire son lit tous les matins renforce la croyance que les petites choses jouent un rôle important dans la vie. Si tu ne fais pas les petites choses correctement, tu ne seras jamais capable de faire les grandes choses correctement. Et si par hasard, tu as une terrible journée, tu te glisseras dans un lit qui est fait, que tu as fait. Ca te donnera la force de croire que le lendemain sera meilleur.

Faire mon lit en me réveillant le matin couplé à la règle des 5 secondes sont mes armes pour vaincre la procrastination

Dès que je me sens ramolli, j'ai une baisse de motivation ou bien que j'ai juste envie de cacher sous ma couette pour fuir mes responsabilités, je regarde cette vidéo pour me motiver. De tous les speechs que j'ai pu voir, c'est celui-ci qui m'inspire le plus !


Spread the love

1 réflexion au sujet de “3 Habitudes pour être Serein et Vaincre la Procrastination”

  1. Merci pour cet article ! 🙂 Je fais déjà mon lit, mais je vais essayer l’astuce des 5 secondes ! 🙂
    Je pense que ce qui me demandera le plus d’effort sera de souhaiter du bonheur aux gens (surtout s’ils m’agacent… ^^) Mais promis, je vais essayer ! 🙂

    J’ai une autre technique pour vaincre la procrastination… Je commence ce que j’ai à faire en me disant « Allez, je le fais pendant 20 min. » 20 minutes, c’est pas long, c’est plus facile de se motiver… Et souvent, une fois lancée, ben je continue, voire je termine la tâche que j’avais à faire ! 🙂 Et au pire, ben j’ai quand même avancé de 20 min ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire